Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juillet 2012 6 14 /07 /juillet /2012 17:24

IMGP1499.JPG

IMGP1451.JPG

IMGP1452.JPG

IMGP1454.JPG

IMGP1455.JPG

IMGP1458.JPGIMGP1459.JPG

IMGP1460.JPG

IMGP1462.JPG

Mémorial de Sainte-Hélène IMGP1470.JPG

Métal: Bronze
Diamètre: 41 mm
Poids: 40 g
Tranche: lisse
Atelier de gravure: Monnaie de Paris

Exilé et isolé, Napoléon dicte ses mémoires à son compagnon d’infortune, le comte de Las Cases et fait resurgir des noms parés de gloire : Arcole, les Pyramides, l’Espagne, Moscou… Publié en 1823, le “Mémorial de Sainte-Hélène”
fut l’instrument de la légende napoléonienne. Deux siècles plus tard, elle demeure toujours aussi vivante.
Par Antoine Bovy. 1840. Vue de Sainte-Hélène, avec au premier plan, la tombe de l’empereur, sur un site entouré de grilles et militairement gardé.

________________________________________________________________________________________________

Séjour à Sainte-Hélène IMGP1486.JPG

Métal: Bronze
Diamètre: 41 mm
Poids: 40 g
Tranche: lisse
Atelier de gravure: Monnaie de Paris

Napoléon est exilé sur l’Île de Sainte-Hélène par les Anglais, le 16 octobre 1815 jusqu’à sa mort en 1821. Il est logé à la résidence de Longwood avec ses fidèles, dont Bertrand, Gourgaud et Montholon et Las Cases. Gardé par 600 canons, 7 navires et 3000 hommes, il subit une captivité inique, qui ajoutera à sa gloire.
Par Nicolas Brenet. Napoléon, en uniforme, est assis sur un rocher. Il écrit sur des tablettes que tient la Victoire debout devant lui.

_____________________________________________________________________________________________

Abdication de Fontainebleau IMGP1474.JPG

Métal: Bronze
Diamètre: 41 mm
Poids: 40 g
Tranche: lisse
Atelier de gravure: Monnaie de Paris

Devant le refus des alliés de négocier la paix, Napoléon est contraint d’abdiquer. C’est à Fontainebleau, le 4 avril 1814, qu’il signe un acte, faisant du roi de Rome son successeur, confiant la régence à Marie-Louise.
Le 6 avril, il sera contraint d’accepter une abdication sans condition.
Par Nicolas Brenet. 1814. Napoléon en uniforme, avec sa légendaire redingote, signe l’acte d’abdication que semble lui dicter une Furie portant une torche à la main.

_____________________________________________________________________________________________

Bataille de Wagram IMGP1492.JPG

Métal: Bronze
Diamètre: 41 mm
Poids: 40 g
Tranche: lisse
Atelier de gravure: Monnaie de Paris

Un mois et demi après Essling, Napoléon attaque, au nord-est de Vienne, les Autrichiens, commandés par l’Archiduc Charles, les 5 et 6 juillet 1809. Les maréchaux Davout et Bernadotte étant en difficulté, c’est grâce aux cent pièces d’artillerie sur l’île de Lobau que la victoire est acquise.
Par André Galle. 1809. Hercule menace de sa massue un géant terrassé, qu’il foule du pied, lui arrachant la Victoire qu’il cherche à retenir.

_____________________________________________________________________________________________

Invasion de 1814 IMGP1498.JPG

Métal: Bronze
Diamètre: 41 mm
Poids: 40 g
Tranche: lisse
Atelier de gravure: Monnaie de Paris

La première abdication de Napoléon est suivie par une invasion de la France par les alliés et l’arrivée de Louis XVIII. De nombreux pillages et réquisitions ont lieu et les alliés, qui croient être bien accueillis par la population, déchantent.
Par Nicolas Brenet. 1814. Un cosaque armé de sa lance, poursuit une femme portant dans ses bras un enfant, et une jeune fille épouvantée.

____________________________________________________________________________________________

Partager cet article

Repost0

commentaires